banner-maisoning
cropped-page-de-garde-jaime-ma-mai2.jpg
normal

Chauffage géothermique : soyons terre à terre !

Par Valère Maisoning,
jeudi 4 avril 2013

Vous possédez une maison ? Vous disposez d'un terrain ? Et vous souhaitez changer de mode de chauffage pour réaliser de belles économies d'énergie ? Alors, le chauffage géothermique est peut-être fait pour vous ! Facile à mettre en œuvre aussi bien en construction neuve qu'en rénovation, le chauffage géothermique consiste à capter les calories présentes dans le sol pour les restituer à l'intérieur de la maison.

Quel mode de captage choisir ?

L'un des avantages de ce système est de pouvoir s'adapter à toutes les configurations de terrain, puisqu'il offre 3 modes de captage différents. Le captage horizontal requiert une surface extérieure comprise entre 100% et 150% de la surface à chauffer. En cas de terrain trop petit ou trop accidenté, c'est le captage vertical qui est alors privilégié à l'aide d'une sonde géothermique qui va capter l'énergie en profondeur, entre 50 et 100 mètres. Enfin, si votre sous-sol dispose d'une nappe phréatique située à une profondeur comprise entre 10 et 20 mètres, le captage d'eau est tout à fait envisageable.

Quel radiateur installer ?

Dans tous les cas de figure, la température extérieure n'a aucune incidence sur les performances de la pompe à chaleur, laquelle va alors permettre de valoriser l'énergie ainsi captée et de la restituer dans la maison via le circuit de votre choix : radiateurs, plancher chauffant, ventilo-convecteurs. Et il est à noter que le choix de la géothermie est aussi celui de la discrétion, puisque le système est silencieux et invisible car sans unité extérieure ! COP (coefficient de performance) jusqu'à 5, c'est-à-dire 5 Kw restitués pour 1 Kw consommé, facture de chauffage allégée, crédit d'impôt accordé, aide de l'ANAH (Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat) et de certains conseils généraux : la géothermie mérite vraiment d'être étudiée de très très près....

 
Tags :
Avatar
Valère Maisoning
Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire